La Franchise En Assurance

Étant couvert par l’assurance auto de Québec, le conducteur peut profiter d’une indemnisation des préjudices qu’il a provoqués et éventuellement de ceux qu’il a subis. Mais dans la plupart des contrats, l’assureur impose souvent une franchise à l’assuré. Cette franchise est un montant d’argent à la charge de ce dernier lorsqu’il a été reconnu responsable du sinistre ou quand aucun responsable n’est identifié. Dans ce cas, si la franchise est importante, l’assuré devra verser de sa poche un gros montant d’argent afin qu’il puisse réparer les dégâts encaissés par son véhicule. En conséquence, l’assureur n’intervient que peu et très rarement. En d’autres termes, il offre essentiellement son soutien pour le remboursement des préjudices provoqués aux tiers. Mais à noter que si cette franchise est élevée, l’assureur n’aura à payer qu’une prime très basse.

Avant de signer son contrat alors, il ne faut pas uniquement se focaliser sur la prime, mais aussi sur le montant qu’on aura à verser soi-même durant un sinistre. Il existe généralement deux groupes de franchises : franchise simple et franchise absolue. Dans la franchise simple, si le montant des dommages est inférieur à celui de la franchise, l’assureur ne va rien rembourser. Par contre, si les dommages sont bien plus coûteux que la franchise, l’assureur va indemniser entièrement. Pour la franchise absolue, le prix de la franchise est retiré de l’indemnité proposée par l’assureur, tel que EssOR Assurances. Cette franchise peut être fixe avec un montant bien précisé dans le contrat. Ce montant ne varie pas, peu importe l’importance des dommages.

Apprendre plus